Du au

JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE 2015




01/07
2014

Repos pour la journée. Ce soir nous allons rejoindre la cabane de CAZABEDE où mon cousin THIERRY estive ses brebis. Belle soirée en compagnie d'Urban le berger




02/07
2014

Un levé habituel à 5h30 pour regarder tomber la pluie...
Au profit d'une accalmie c'est un départ en famille, Nadine et Thierry ont arpenté toute leur enfance ces chemins, la carte est dans leur tête! A la mi-journée nous nous séparons, notre étape de ce soir le refuge des "Estagnous"; super accueil des gardiens Laurent et Yvan.
L'orage et la grêle dehors, la douceur du refuge pour nous... Un repas copieux et délicieux, un coucher de soleil Ariégeois de toute beauté.




03/07
2014

Ce matin le temps est clair, nous reprenons la direction des arêtes, c'est une vraie partie d'alpinisme qui se finit sous l'orage... Nous redescendons à la cabane d'Hounta, trempés! Nous y retrouvons un jeune randonneur discret qui est sur la route... Son parcours a le gout du livre culte "into the wild".
Thierry nous rejoint. La générosité des repas Ariégeois trouve bien sa place dans cette petite cabane transformée en séchoir à linge, et matos.... Le poêle ronfle, les pieds dans des sacs poubelles pour cause de tout mouillé, la soirée est bien agréable.




04/07
2014

Le temps toujours instable nous oblige à avancer sur les chemins, ce soir encore c'est une cabane qui nous ouvre sa porte dans un petit coin bien paisible.




05/07
2014

Encore et toujours une météo peu clémente...
Nos pas nous amènent au village de Mèle, à l'architecture si authentique et préservée, nous nous laissons descendre jusqu'à Fos en fond de vallée pour y passer la nuit.




06/07
2014

C'est par les crêtes, et oui !!! que nous rejoignons le col du Portillon.




07/07
2014

Gepetto se retire du projet. l'aventure Perpignan New York continue vers l'océan, dans un esprit de rencontre et de partage, les artistes sont du voyage...




10/07
2014

A tout ceux qui suivent cette aventure, sachez, que je suis toujours dans le déplacement le long de la chaîne des Pyrénées.
Les arêtes frontalières, délaissées pour cause de mauvais temps, sont derrière et le voyage continue sur les chemins d'altitudes.
Mes chers cousins montagnards, amis guides, alpinistes, marins, artistes, collègues du secours en montagne C.R.S, PGHM, tous sont là pour m'aider et prêts à s'encorder sur le fil de la montagne.
Cet esprit de partage et de rencontre me détache de la performance et donne un rythme tout différent au déplacement... Un alpiniste qui voyage.
Descendre des montagnes, voir l'océan et continuer l'aventure. Retrouver autre chose, derrière la ligne d'horizon, comme un sommet plus lointain encore.




12/07
2014

Je pose le camp de base quelques jours à Gavarnie, les ami(e)s ont répondu présent pour qu'on parcourt ensemble le fil des arêtes!




16/07
2014

Le poste de secours en montagne C.R.S de GAVARNIE m'accueille, ce sera un camp de base provisoire et l'occasion de faire quelques arêtes frontalières délaissées pour cause de mauvais temps.
De nouveaux compagnons vont me rejoindre la haut. H.R.P +...et + ? A présent, c'est ainsi que se fera cette traversée des Pyrénées.
Le bruit de l'hélicoptère impatient de décoller, les sauveteurs qui s'activent, la radio qui brasse, les téléphones qui rajoutent de la pression, rien a changé, telle est l'ambiance d'une base de secours en montagne.
Retrouver les miens, compagnons du risque que j'ai quitté après 30 ans de services, retrouver ces repas entre sauveteurs, équipage hélico et médecin, ces moments privilégiés où l'équipe est au complet où tout se dit et tout s'oublie.
C.R.S et P.G.H.M détiennent non seulement le savoir faire d'une vraie profession, mais aussi une mentalité de montagnard, altruistes, généreux et honnêtes, détachés de toutes formes de "m'as tu vu... façon pompier!".
Restez dans l'ombre et que le secours en montagne reste un service gratuit.




20/07
2014

Le bateau du port de la brèche de Roland. Tout le long de la chaîne des Pyrénées on trouve des ports, doit t-on parler comme PREVERT hauteur de la mer, profondeur des sommets?




21/07
2014

Portage de ravitos et matos d’alpinisme au refuge des Oulettes, dans le cirque de la face nord du Vignemale.
C’est l’occasion d’un beau bivouac …




23/07
2014

Gosth, Carrol et Cédric du secours en montagne CRS de Perpignan nous retrouvent à Arrens, Bruno et Marie font aussi partie de l’équipe.
Au programme le Balaïtous, et si la météo reste stable le lendemain les arêtes du Palace. Même si Biomonde nous a fournit le ravitaillement pour tout ce périple, Gosth se fait un point d’honneur de nous faire découvrir le must des fromageries d’Arrens, on partira donc lesté du matos de montagne, d’un ravito de quoi tenir un siège de plusieurs jours et d’un bon kilo de fromage de Brebis, on ne le regrettera pas !!!
Pour ce premier soir c’est au refuge non gardé «le Dormeur» qu’on pose le camp, la brume monte, joue au yoyo et entre deux nuages nous laisse deviner l’itinéraire de demain.




24/07
2014

Plus on monte vers le Balaïtous, plus la mer de nuage inonde les vallées, comme toutes ces montagnes hautement perchées. Le Balaïtous se défend bien.
Cette ancienne voie normale est cotée AD-, le plus beau parcours semble passer par les arêtes du Diable. C’est une progression régulière, dans une ambiance sympa qui nous mène tous les 6 au sommet par ce beau matin d’été si doux, bonheur de ces instants entre potes…
Redescente pour récupérer nos affaires au refuge "le Dormeur", l’occasion d’un petit casse croûte au fameux fromage de Brebis, même si l’herbe est douce et inciterait à une bonne sieste, on rejoint le chemin de la vallée pour remonter au "refuge de Larribet", chacun à son rythme dans cette très belle vallée.
Bien sur la bière était très bonne! Le brouillard nous tient compagnie au bivouac, soirée soupe, pâtes ou riz (Priméal évidemment) , c’est du gastro ce soir pesto, fromage !
Chacun retrouve sa tente, dans la nuit la pluie nous berce, l’orage nous éclaire, c’est râpé pour ceux qui devaient aller au Palas… Le matin dans le brouillard et sous la pluie battante les têtes ensommeillées apparaissent des fermetures des tentes, petit déjeuner et direction la vallée.
Terrasse de bar pour partager une bière, promettre de bien vite remonter avec Philippe sur d’autres arêtes des Pyrénées, on fait le plein de fromage de brebis et vache encore une fois et oui on est amateur de ces produits de gout et de qualité que l’on trouve ici, c’est aussi ça les Pyrénées: Avoir su conserver ces traditions sans faire exploser les prix.




27/07
2014

Un beau parcours d’arêtes du col de Boucharo au Vignemale, une dizaine de sommets du beau temps! Deux jours encordés avec mon cousin Bruno un vrai plaisir…




30/07
2014

J'écris ces quelques lignes au bord d'un torrent qui prend sa source au pied d'une muraille blanche qui ne m'est pas inconnu. Elle laisse dans ses plies, apparaître quelques faiblesses, l'une d'elle me ramène 37 ans plus tôt c’était une voie classique du cirque de Troumouse.
Je me souviens avoir bivouaqué au sommet, c’était ma première nuit en montagne et ma mère, inquiète, avait prévenue les secours…
Un grand merci à Eric et Rozenn gardiens du refuge de Barroude, une belle rencontre !
Un sommet de plus dans mon voyage. Eric m'a fait visiter les remparts qui dominent son refuge, nous en avons fait le tour par les arêtes, puis, toujours sur les crêtes, nos chemins se sont séparés et je suis parti vers l'ouest…


ILS NOUS FONT CONFIANCE

Administration web du projet: Stef - Février 2014 - Tous droits réservés (Mentions légales)