Du au

JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE




15/09
2014

EIXURIT A HENDAYE

Le pays Basque

Depuis notre arrivée à Hendaye, nous devons avouer que l'accueil a été vraiment fantastique.

Une capitainerie avec un directeur de port et ses collaborateurS digne d'une reception d'hotel de luxe, des personnes à l'écoute, pret à tout pour nous aider. Le responsable de l'associassion des plaisanciers d'Hendaye et son épouse nous ont aidé à la préparataion d'une conférence Montagne et Mer avec le film de l'expédition aux Kerguelen de Philippe Pellet sous la tutel de Lionel Daudet

Laurent Birmens et Morgane spécialiste en electronique et electricité de Technic Marine a Hendaye nous ont aidé à résoudre nos petits soucis.
Jerome et Jeremy de Uship All purpose Hendaye ont été de précieux conseillés et nous ont mis à disposition tout leur atelier.
Et j'oublie toutes ces rencontres formidables comme Stephane notre Webmaster venu spécialement des Alpes pour venir nous voir et arranger notre systeme informatique emarqué.
Georges et Fred et Camille qui ont completé notre trousse pharmacie du bord ainsi que le pret d'un barometre electronique haut de gamme Bruno le cousin de Philippe qui a effectué un travail remarquable en amont de notre arrivée pour que l'on ait une place de port à Hendaye ainsi que son épouse qui nous aide dans l'intendance et la logistique.
Je n'oublie pas Véro de Saint Cyprien qui à géré la pharmacie du bord avec un tres grand professionnalisme et une gentillesse énorme.
Je n'oublie pas mes copains, Fred et Freddo, Pierro, Eugénie, de AZ Voiles à Saint Cyprien qui ont super assurés en nous aidant dans la préparation des voiles, des drisses, de l'enrouleur et du gréement sans parler de la mise à disposition de l'atelier et des machines à coudre pour que nous puissions réaliser des sacs, des ustensiles de stockage en tissu.
N'oublions pas Marie notre "attaché de presse"et grande photographe qui s'investie à 100%, toujour présente, elle qui transporte aussi dans son van une partie de notre intendance sur des centaines de kilometres.
Bien sur ma Dji qui est la toujours présente et sans qui je ne pourrais vivre.
j'en oublie surement mais je vais profiter de la Transat pour écrire le nom de toutes ces personnes qui nous ont soutenu.
Cette formidable expédition est la pour ces rencontres formidables, ces croisements que nous vivons et la connaissance incroyable de beaucoup d'entre eux qui avec une grande modestie ont déja des tours complets de l'Atlantique et nous aménent de précieux conseils et tres souvent du matériel, des cartes, des outils de premiere necessité.

Une aventure comme celle la permet aussi pour ma part de mettre les mains dans le "camboui" et de découvrir l'electricité du bord, la pose d'un hydrogénérateur, d'un dessalanisateur, d'une amélioration de maxsea et de l'informatique embarqué avec le téléphone sattelite Irridium.

Une formidable expérience qui nous enrichie pour réaliser le projet Perpignan New York

Alors on bosse, philippe s'occupe avec Marie des relations avec les partenaires, moi de mon coté j'essaye de préparer au mieux le navire. Je dois avouer que l'on passe du bon temps à Hendaye ou les couleurs sont magnifiques du lever au coucher du soleil. La ville est belle et paisible avec son énorme plage.

Il y fait bon, doux bref si je n avais pas les outils à la main mais juste mon short et mes tongs ce serait les vacances.
Juste une petite glage le soir apres le boulot face a l'Atlantique ou les surfers surf tandis que Philippe mange en deux minutes deux belles glaces reglisse.rhum raisin....

Alors merci à vous tous d'etre là, présent, attentif, disponible , cela nous touche au fond du coeur.

Vincent et Philippe de Eixurit pour Perpignan New York




17/09
2014

« je m’éclate », ça donne le ton…c’est sur ce verbe que Philippe a fini la présentation de « Perpignan New York » devant les adhérents de « l’Association des Usagers du Port d’Hendaye », ils l’ont écouté, amusés en se demandant qui était ce bonhomme qui prenait la vie comme un jeu.

On a tous fait connaissance au tour d’un petit buffet bien sympa, moules, crevettes, bulots (encore un grand merci à Nelly et Maeva les très sympathiques poissonnières de « Go El Mare »)de toast de pâté végétal (merci à Tartex, Bonneterre et Biomonde) ; Chacun raconté ses voyages autour du monde, la mer est grande et n’a pas de frontière pour ces marins. .

Philippe leur donné le sourire, l’envie de jouer, en disant « le sommet on y arrive en bateau et c’est une ville : New York »Drôle d’alpiniste… Vincent, coach comme l’appelle Philippe, régatier reconnu, parlait avec toutes ces connaissances de 30 années de navigation ; d’ailleurs ces deux là forment un sacré équipage ! .

Au port d’Hendaye on a toujours trouvé la sympathie, l’entraide, que de belles rencontres pour beaucoup fédérées par l’AUPH » présidée par Joël Troisfontaine toujours dispo pour un petit coup de main, comme son épouse, un grand merci ! .

Beaucoup sont venus faire les curieux sur le bateau orné de dessins d’écoliers, des enfants aussi qui se demandaient pourquoi ils ne pouvaient pas dessiner sur le bateau familial ; Je laisse les parents se débrouiller avec ce litige ! et oui pourquoi pas sur la mer des bateaux qui voguent pleins de dessins ce serait gai ! .

Malgré l’ambiance décontractée, ca bricole dur tous les jours sur l’Exurit en finalisant l’installation de l’hydrogénérateur, du déssalinisateur, en personnalisant les aménagements intérieurs, petites étagères « made in Philippe », petits sacs en tissus de voile trop pratiques pour le rangement « made in Vincent ». .

Ces derniers jours l’Exurit ne faisait pas le malin, posait sur quilles à la zone technique, poncé, le dessous de la coque repeinte avec un bon produit bien chimiquement chimique qu’est l’anti fouling et oui il faut qu’il glisse sur l’eau ce beau Pogo. .

Les prochains jours il va falloir le charger de la nourriture fournit par Biomonde, Bonneterre, Celnat, Priméal, Pierre Oteiza, on a compté, recompté il ne devrait par mourir de faim pendant cette transat ! Beaucoup on fait les curieux devant tout ces produits, et ohhh les marins ce serait sympa de vous mettre à la « Bio » ! .

Il faut aussi caler le matériel informatique pour éviter le plus possible les galères, Vincent fait des listes sur son téléphone, Philippe sur des feuilles, chacun son truc….

Ils commencent à regarder la météo sérieusement, passage par madère ou les Acores ils choisiront bientôt. .

Et bien sur il y a les copains qui passent, les nouveaux et les anciens qui traversent les Pyrénées ou plus pour faire le coucou promis à Philippe avant le départ, c’est toujours l’excuse d’une pause glace ( à l’ancien Casino c’est les meilleures ! Ils les ont toutes testé), ou un gâteau basque… et si la magie de Perpignan New York c’était l’amitié, les rencontres, d’oublier la performance, de voguer entouré de dessins d’enfants…




22/09
2014

HENDAYE ENCORE ET ENCORE

certes on est super bien a Hendaye trop bien même.

Mais il va être temps de partir sur l'Atlantique.

La préparation dans le détail est longue, fastidieuse et parfois lourde... On a quand même bien avancé avec Philippe, chacun son rôle, chacun ses préoccupations même si souvent on se retrouve pour des aides mutuelles.

On sort en mer tester nos nouveaux "jouets" que sont l'hydro et le dessal, on va dire que ça marche globalement, mais on découvre des fuites, des petits problèmes de connexions mal effectuées, bref des broutilles mais qui nous prennent un temps fou!

Il faut que j'apprenne à me servir d'un multimètre cela m'avancerai bien (avis aux spécialistes car besoin d'aide). Bref je progresse dans l'hydro-électrique et dans l'électricité du bord mais parfois je rame d incompétence. mais ca progresse.

La météo est suivie également chaque jour pour m’imprégner des évolutions et de la compréhension du système nord atlantique. Enfin on va y arriver mais faut finir le boulot.

allez a plus les amis

Vincent




26/09
2014

Mon sac à dos pour la traversée des Pyrénées :

La traversée des Pyrénées mouture été 2014… 3 ou 4 jours de beau temps sur 2 mois et demi, il valait mieux avoir du matériel technique.

- Sac à dos OSPREY 38 l un grand confort, sac à dos léger, plein d’astuces, toujours la bonne sangle là où il faut. On oublie le poids sur son dos enfin presque !
- Bonnet ou Buff RAID LIGHT
- Casquette RAID LIGHT avec protection de la nuque
- Lunette de soleil VUARNET le top de la qualité pas une rayure malgré ma maltraitance.
- Tee Shirt, sous vêtement VERTICAL « made in France » ma seconde peau, irremplaçable, pas de problème de transpiration et « ne pu pas »
- Sous pull polaire respirant, indispensable.
- Pantalon- short VERTICAL léger
- Veste VERTICAL Santi MP+, légère, super efficace et classe !
- Doudoune TRIPLE ZERO. La qualité et le plaisir du duvet, du « made in France » à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas.
- Chaussettes LORPEN , une grande gamme de chaussettes techniques, rien n’est laissé au hasard chez ces fabricants du Pays Basques Espagnol .
- Casque, baudrier, frontale PETZL, bien sur, une valeur sûre
- Réchaud MSR, cartouche OPTIMUS. Efficacité par tous les temps.
- Quelques produits de base de ma nourriture qui m’ont assurés un bon apport calorique de qualité, du bon gout, je ne m’en suis pas lassé pendant ces mois de traversée des Pyrénées :
Céréales CELNAT Crunchy chocolat, fruits rouges, pommes cannelle, soupes minutes PRIMEAL, pâtes PRIMEAL cuisson 3 mn, et surtout ne pas oublier les barres ALLOS, EVERNAT. 3 ou 4 barres par jour à grignoter le long de la journée.




30/09
2014

Hendaye for ever ? On vous l’a dit et redit, on est bien au port d’Hendaye, même très bien, mais… Un Pogo au ponton C’est comme un Tronc Sans crampons Et un Vincent Sans gréement Le départ est prévu entre le 5 et le 10 octobre … Rien ne sert de courir il faut partir à point !


ILS NOUS FONT CONFIANCE

Administration web du projet: Stef - Février 2014 - Tous droits réservés (Mentions légales)